La catéchèse dans le diocèse de Liège

Une consultation diocésaine, un projet qui commence, un chantier prioritaire…

A l’appel de notre Evêque et du Con2015 01 17 009seil épiscopal, le Service catéchèse du Vicariat « Annoncer l’Evangile » a entrepris de lancer un grand projet de consultation au sein du diocèse.

Le monde a changé et la catéchèse change elle aussi. De nombreux projets voient le jour dans notre pays et en Europe. La manière de transmettre la foi aujourd’hui n’est peut-être plus adéquate. D’où la question qui, progressivement, s’est fait entendre : « Et à Liège, que fait-on ? Vers où va-t-on ? » En de nombreux lieux également, s’est manifesté le désir d’une plus grande cohérence diocésaine des pratiques catéchétiques. Et puis comment aujourd’hui ne pas se poser la question de l’annonce et de la transmission de la foi qui semblent clairement ne plus aller de soi ? L’enjeu est important : notre manière d’annoncer et de transmettre l’Evangile nous plonge dans l’avenir de l’Eglise.

En continuité avec le Projet catéchétique diocésain (2004) mais sur des points plus précis, notre Evêque invite chaque Unité pastorale à réfléchir sur l’avenir de la catéchèse. Comment annonçons–nous l’Evangile aujourd’hui ?

2015 01 17 001Durant ce mois de juin, trois séances d’information ont eu lieu au cours desquelles étaient remis les dossiers de travail. Nombreux étaient ceux qui avaient répondu présent. Pas moins de 57 Unités pastorales étaient représentées, soit près de 300 personnes.

Elles ont pu entendre notre Evêque : « Vous avez fait le bon choix ! C’est un moment important pour notre diocèse. » Pour lui, ce processus qui commence est un chantier prioritaire qui demande l’implication de chacun et touche au cœur même de notre foi.

Que retenir de ces rencontres ?

Jusqu’il y a peu, la catéchèse était essentiellement destinée aux enfants : à l’âge de l’adolescence, elle s’achevait par la réception du sacrement de confirmation, manifestant que le « tout » de la foi était acquis, ou que les « bases » d’une vie personnelle de foi étaient posées avec assurance. En réalité, la foi en Jésus ressuscité est « vie » avec Lui : aussi, la foi ne peut-elle jamais être considérée comme définitivement acquise. C’est chaque jour que le Dieu de l’Alliance rejoint l’homme et l’interpelle pour qu’il adhère à la Bonne Nouvelle du Royaume et en vive : « Et pour vous, qui suis-je ? » (Mc 8, 29). C’est donc à longueur de vie que le disciple de Jésus doit laisser la Parole de Dieu, la Parole de l’Eglise et l’expérience de sa vie renouveler son attachement libre et vivant au Seigneur et « catéchiser » sa foi. Il n’y pas d’âge pour devenir disciple et témoin du Christ et de l’Evangile. « On ne naît pas chrétien, on le devient »… une route à reprendre, à redécouvrir, avec d’autres …

Nous avons 9 mois pour réfléchir aux conditions de la transmission de la foi et décider ensemble des options que nous prendrons. Ce processus de réflexion est aussi l’occasion de se réunir entre chrétiens sur une thématique qui tient au cœur de chacun et qui est au centre de nos communautés. Vivre cette expérience nous plonge nous-mêmes dans l’écoute de la Parole et des manières de transmettre ce qui nous tient à cœur, cette Parole qui nous fait vivre.

Le 30 septembre 2017 verra une grande assemblée diocésaine : les Assises de la catéchèse. Le service de la catéchèse y fera des propositions concrètes à partir des réflexions menées dans chaque lieu d’Eglise. Un vent nouveau semble souffler à Liège.

« Tu fais de nous un peuple de témoins pour dire au monde tes merveilles, tu viens demeurer au cœur de chacun et ta Parole nous réveille » (U 526)

C’est avec enthousiasme que l’équipe catéchèse du Vicariat a animé ces rencontres, un enthousiasme qu‘elle espère communicatif …

Gageons que chacun apportera sa pierre au chantier catéchétique de demain et confions nos réflexions au Seigneur Jésus, notre ami, notre guide :

« Tu demandes à ton Église, Seigneur, d’être, pour ce monde assoiffé de bonheur, témoin de la Bonne Nouvelle de ton amour sans faille. Tu sais le désir de nos cœurs de partager la foi et l’espérance qui nous font vivre. Donne-nous d’être audacieux et créatifs pour mener à bien cette tâche commune au service des hommes de ce temps. Donne-nous humilité, douceur et persévérance pour être disciples et apôtres, prophètes de sagesse et semeurs d’évangile à la suite de ton fils Jésus. Que sa Parole nous guide. Que son Esprit nous éclaire et suscite une Pentecôte nouvelle de joie et de fraternité. Amen »

Pour l’équipe catéchèse, Delphine Mirgaux

 

 

Retrouvez plus d’informations sur le site www.annoncerlevangile.be