La clé des chants

La clé des chants

Chants, chansons et musique en catéchèse

Echos de la journée du 24 septembre 2011

 

 

Cela avait commencé dans une belle cacophonie : chacun devait chanter une chanson pour s’identifier et reconnaître les autres membres de son groupe ! Cela s’est achevé dans une subtile polyphonie : la cour intérieure du séminaire de Liège a résonné en harmonie de tous les instruments : le psaume 150 vécu en live « Que tout être vivant chante louange au Seigneur ! »

Entre ces deux moments, une riche journée de découvertes grâce à l’apport de fond décisif de Laurence Vigneron (du diocèse de Namur), des nombreux intervenants pour les ateliers et de la joyeuse équipe du Service diocésain de la catéchèse et du catéchuménat. Des groupes musicaux de rock chrétien jusqu’aux chants du Mej, en passant par les chansons profanes, nous avons ensemble parcouru le vaste univers du chant religieux et réfléchi à son bon usage en catéchèse ; Pourquoi chanter en catéchèse ?

Nous avons exploré 7 bonnes raisons :

  • parce que « chanter, c’est faire » : l’action est un vecteur indéniable de l’apprentissage et de l’intégration.
  • parce que « chanter, c’est faire autre chose » : une pédagogie basique sait que l’on gagne toujours à varier les supports, les modes, les approches.
  • parce que « chanter, c’est faire ensemble » : il y a un quelque chose d’éminemment communionnel dans le chant ; il est créateur de lien.
  • parce que « chanter, c’est faire fête » : le climat chaleureux que le chant contribue à créer est non seulement utile mais nécessaire à toute catéchèse.
  • parce que « chanter, c’est parler » : cela fait partie de la tâche de la catéchèse de donner des mots pour dire Dieu, pour dire la foi ; le chant qui nourrit la mémoire en est un des moyens favori.
  • parce que « chanter, c’est parler du cœur » : comme démarche poétique, le chant s’enracine dans le profond de l’humain que les purs concepts atteignent difficilement ; c’est donc un moyen privilégié d’expression de l’amour… de la prière et de la foi.
  • parce que « chanter, c’est parler au cœur » : la catéchèse ne s’adresse pas qu’à la surface intelligente des êtres mais à leur profondeur aimante. En chantant, « on apprend par cœur ! » Ainsi nous avons redécouvert la musique et la chanson comme des auxiliaires privilégiés de nos démarches catéchétiques, pour construire l’Eglise, au service de l’annonce de la Parole, en chemin vers la prière. Rendez-vous est déjà pris pour l’année prochaine sur le thème du corps en catéchèse !

Cle_des_chants_1 Cle_des_chants_2 Cle_des_chants_3 Cle_des_chants_4 Cle_des_chants_5

 


Quelques réactions :

Bravo pour la superbe journée de samedi … J’ai vraiment apprécié ce temps de partage, de réflexion autour du chant… Vous avez réalisé un boulot formidable, félicitations à toute l’équipe… Je n’ai qu’un regret, celui de ne pas être restée la journée… Merci à chacun de vous ! Anne-Marie D.

Merci pour l’accueil et pour la belle journée! Même si nous étions enfermés, le soleil a brillé dans nos cœurs, grâce aux sourires rencontrés et à l’atmosphère d’amitié qui régnait. C’était royalement organisé comme toutes les autres journées! Merci à chacun, merci pour tout ce qui fut partagé dans la convivialité… et @+ Brigitte C.

J’ai participé ce samedi matin à « La clé des chants ». Bravo, rien à redire : une organisation parfaite, des interventions claires et précises, un moment de méditation très beau, des ateliers intéressants … Un petit goût de trop peu, mais je ne pouvais rester la journée. A l’année prochaine Marcelle V.